Le Rhône – appelé « Rottu » (prononcez : « Rottou ») en dialecte haut-valaisan – est le nerf vital du Valais.
Ainsi, le pain « Rottu » – tout comme le Rhône – n’est pas un pain ordinaire, mais un pain copieux et savoureux qui se conserve bien.

Le Rhône relie le Haut-Valais et le Bas-Valais, le dialecte germanophone du haut (« Wallisertitsch ») avec l’accent francophone du bas (« ds Wälscha » comme on dit en Haut-Valais).
Le pain « Rottu », principalement composé de seigle et de blé (froment) et affiné avec du mil, des graines de lin et des graines de tournesol est représentatif de cette relation originale et particulière.