Dans les temps anciens, les gens pensaient que le seigle ne représentait qu’une impureté du blé et il était même réputé nuisible à l’estomac. On s’en nourrissait uniquement pour éviter de mourir de faim. Mais à travers les générations, les gens ont appris à reconnaître les côtés positifs du seigle et à l’apprécier à sa juste valeur. Car le seigle n’est pas seulement utilisé pour la fabrication de l’excellent pain de seigle valaisan. On en élabore parmi les meilleures vodkas et whiskeys au monde. Et depuis peu, il existe même une bière de seigle valaisanne (www.sierrevoise.ch).

Saviez-vous que le pain de seigle est bon pour le système cardiovasculaire et que sa haute teneur en fibres alimentaires et pentosanes favorise la digestion ?